Avertir le modérateur

14/06/2011

L'acquisition d'un bien immobilier en 10 étapes : Un délai de réflexion (7/10)

Une fois l'offre de prêt officielle précisant toutes les caractéristiques du crédit que vous avez contracté avec votre banque, il faut maintenant être sûr de vous. (Re)Vérifiez une nouvelle fois vos capacités financières. Le terrain, l'appartement, ou la maison objet de votre acquisition peuvent faire l'objet d'une contre visite pendant cette durée. Cette septième étape est capitale car c'est votre dernière chance de faire marche arrière...

Ce délai minimum de 10 jours dont vous disposez pour accepter ou refuser une offre de crédit court dès réception de celui ci.

Ce délai est obligatoire et ne peut être en aucun cas être réduit. Sur ce point, reportez vous à la loi Scrivener:

-"L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de dix jours à compter de la date à laquelle il a reçu son offre d'emprunt. Il ne doit en aucun cas signer l'offre avant ce délai. Si, néanmoins, il le faisait, il aurait, pendant 5 ans, la possibilité de demander l'annulation du prêt." (source : www.loiscrivener.com)

10/03/2010

L'acquisition d'un bien immobilier en 10 étapes : Monter un dossier solide (3/10)

Le compromis de vente est en bonne voie ? La recherche du crédit immobilier lié à votre projet est presque bouclé ? Une fois ces deux étapes clés bien avancées,  il est temps de commencer à monter un dossier complet reprennant à la fois les documents précédents et tout les éléments relatif à la fiscalité.

Concrêtement il s'agit de fournir à la banque (ou à votre courtier) les éléments indispensables relatifs à votre projet immobilier. Parmis ces documents indispensables pensez à réunir vos fiches de paie, de mettre en avant vos capacités d'épargne (pour simplifier cela donne l'équation : revenues - dépenses). Pareillement pensez à mettre en avant tout avantage personnel comme votre stabilité professionnelle, personnelle, etc...)

Ce dossier solide si il est bien monté permettra de passer à l'étape suivante : L'accord de principe de votre banque. C'est à ce moment là que votre projet, quel qu'il soit, commencera réelement à prendre forme... En fonction de celui ci c'est entre dix et trente ans de votre vie qui seront ainsi changé à jamais...

11/01/2010

L'acquisition d'un bien immobilier en 10 étapes : La recherche d'un crédit immobilier (2/10)

Une étape qui doit être prise en compte dès l'idée d'une acquisition ! (en sus d'une prise d'information, comme sur la loi scellier par exemple).

En effet, il est bien illusoire de devenir propriétaire sans financement adéquat ! Il faut donc obtenir des banques des propositions commerciales à des taux intréssant (actuellement elles tournent en dessous des 4%, en fonction des sommes empruntées et de la durée du crédit immobilier) pour que la vente immobilière se passe au mieux.

Il est fortement recommandé de faire le tour des organismes banquaires afin de pouvoir comparer en toute liberté les différentes offres de crédit (l'affinité avec le banquier peut parfois faire la différence !).

Vous devez donc impérativement démarcher plusieurs banques en prenant des rendez-vous. En plus de vous donner une idée de vos capacité d'emprunt, cela vous permettra de rentrer dans le "concrêt".

Pour obtenir des meilleurs taux, ou des services plus intéressant, (en plus de faciliter les différentes démarches) vous pouvez demander le concours d'un courtier en crédit qui prendra en charge votre dossier et négociera directement avec les banques. C'est sans doute ce qui vous fera économiser quelques % sur le taux de votre crédit ce qui peut représenter plusieurs milliers d'euros pour un emprunt de 200.000 euros !

 

A vos crédits, prêt ? Emmenagez !

28/11/2009

L'acquisition d'un bien immobilier en 10 étapes : Le compromis de vente (1/10)

Après avoir trouvé le bien immobilier de votre choix (avec des moteurs de recherches dédiés à l'immobilier, des sites d'annonces immobilière ou directement chez votre agent immobilier local) la première étape concerne la signature tant attendu d'un compromis de vente.

La signature du compromis de vente

Le compromis de vente est signé entre le vendeur et l'acheteur (généralement en présence d'une tierce personne)

C’est l’acte par lequel le vendeur du bien immobilier s'engage par écrit à vendre le bien immobilier et dans pour l'acquèreur, à l'acheter. Ce document précise les conditions de vente du bien en fixant par exemple les prix et les délais de mise à disposition).

Le compromis de vente est généralement suivi d'un versement d'acompte représentant entre 10% et 20% du prix de vente du bien immobilier

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu